lundi

aujourd’hui nous sommes lundi A. travaille a l’hôpital je suis donc seule jusqu’à ce soir ,j’en profite pour écrire les articles du weekend . Les deux précédents articles vous racontais mon weekend fort en émotions. dans cet article là je vais vous parler de la soumission dans notre couple .

Vendredi soir nous avions un apéro chez un ami, nous attendions cela avec impatience après ce long temps de confinement. Je pensais que ce serais chose facile pour moi que d’être soumise continuellement hors avec mon fort caractère , ce n’est pas si simple de se plier a certaines règles. Je me préparais pour cette soirée et envoyais comme souvent a ma meilleure amie une photo de moi maquillée et coiffée pour l’occasion (nous aimons beaucoup échanger ce genre de choses elle et moi). Sa réponse fut rapide, « tu es toute belle et ton collier te va bien il est joli ». Je sourie a la lecture de ce message, ma meilleure amie ignore tout de notre vie sexuelle et par conséquent ignore la signification de ce collier. Je lui ai alors précisé qu’il m’avait été offert par A. il y a quelques jours. J’étais amusée et un peu gênée par le fait qu’elle ai vu le collier mais j’étais également fière de le porter. Nous voilà partis pour la soirée.

Les conversations allaient bon train lorsque (comme souvent étant tous deux têtus) nous étions en désaccord A. et moi sur un sujet de loi dans les accueils de mineurs. J’ai donc fait valoir ma façon de voir les choses avec insistance ce qui ne plu guère a Monsieur . Dès que l’occasion se présenta il ne manqua pas de me rappeler que je lui doit le respect et par conséquent je ne dois jamais remettre en cause ce qu’il dit. Je savait alors qu’il n’en resterai pas là, je m’attendait donc a recevoir la punition que je méritais lorsque nous serions rentrés. Le reste de la soirée je pris garde de ne pas m’opposer a lui mais il faut avouer que cela est nouveau pour moi. la soirée se déroula ainsi sans nouvelles embûches et cela nous fit un bien fou de sortir de la maison.

Une fois rentrés nous nous sommes couchés il étais déjà deux heures du matin. Je n’ai pas eu de fessée pour mon insolence durant la soirée au lieu de cela j’ai dû dormir nue avec des boules de geisha dans la chatte , la pièce n’étant plus chauffée en cette période j’ai eu froid toute la nuit mais je ne m’en plaint pas je l’avais bien cherché.

le plus difficile pour moi c’est donc d’apprendre a garder ma place de soumise et me taire même si je penses avoir raison. Ce fut une première expérience en « public » depuis la signature du contrat j’ai encore bien des choses a apprendre mais je l’aime et j’aime avoir cette place je ferais tout pour lui plaire pleinement. Je sais qu’il sera fier de mon éducation dans quelques temps , le temps pour moi de prendre pleinement conscience que je n’existe plus que par lui.

M la soumise

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus